Rue Salin, les boutons de porte