10 rue du Cloître

La sculpture qui couronne sa porte représente un pélican et sa progéniture affamée.

Cet édifice se nommait la Maîtrise; c’était là que logeait les enfants de chœur et leur maître. Ce ne fut qu’en 1465 qu’on se mit à leur enseigner la musique. Jean Petit avait été envoyé par le Chapitre à Cambray pour s’instruire dans l’art du chant religieux; quand il revint, il fut nommé maître des enfants de choeur.

En 1759, après la construction de la place Royale, on démolit les portes qui servaient d’entrée au Cloître, d’un côté vers la rue de la Visitation (aujourd’hui rue du Cardinal de Lorraine), et de l’autre vers le Grand Credo. Plusieurs maisons du Cloître conservaient vers 1800, d’anciens bains romains.  Source JLJF