20-22 rue Courmeaux

C’est, à l’évidence, l’un des plus beaux immeubles de la Reconstruction.

20-22 rue Courmeaux. Architecte Jacques Rapin. Permis de construire en 1923.  Cet immeuble fait l’angle de la rue Courmeaux et de la rue Legendre. La façade arrière est visible depuis la rue du Petit Arsenal.

Intéressant par son traitement symétrique à l’aide de deux faux avant-corps au couronnement travaillé à la manière viennoise. La pierre et la brique  sont incrustées d’éléments en céramique. Source: JLJF.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le derrière de l’immeuble, depuis la rue du Petit Arsenal :

 

 

 

Author: Béatrice Keller

1 thought on “20-22 rue Courmeaux

  1. La façade du rez-de-chaussée est recouverte de mosaïques à motifs floraux. Hauteur totale de l’immeuble 25 mètres.
    1920/1930 Beaurin & Dupont, 22, rue Courmeaux. Couleurs et vernis, brosseries, plaques, échelles etc.
    Au N° 20 de la rue Courmeaux. Pétronis Arthur, Institut de Musique. Peintre et musicien fantasque, né à Davos (Suisse) le 12 avril 1897, fils naturel de Leopoldo Fregoli, l’artiste de music-hall italien. Poète et musicien d’avant garde. Vécut à Reims de 1924 à 1939, il y fonda l’institut de musique de Reims. Il avait dirigé le conservatoire de Reims, qui avait été saccagé par les Allemands pendant la guerre. Le N° 20 n’existe plus, actuellement emplacement de garages et poste électrique.
    Fait prisonnier, puis libéré en 1942, et revenu à Reims. Après la guerre, il se fixe aux Taillades, dans le Vaucluse, où il meurt le 19 avril 1983.
    1907 Reims Mme Bourge, propriétaire, 22, rue Courmeaux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.