20-22 rue Courmeaux

C’est, à l’évidence, l’un des plus beaux immeubles de la Reconstruction.

20-22 rue Courmeaux. Architecte Jacques Rapin. Permis de construire en 1923.  Cet immeuble fait l’angle de la rue Courmeaux et de la rue Legendre. La façade arrière est visible depuis la rue du Petit Arsenal.

Intéressant par son traitement symétrique à l’aide de deux faux avant-corps au couronnement travaillé à la manière viennoise. La pierre et la brique  sont incrustées d’éléments en céramique. Source: JLJF.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le derrière de l’immeuble, depuis la rue du Petit Arsenal :