20-22 rue Courmeaux

C’est, à l’évidence, l’un des plus beaux immeubles de la Reconstruction.

20-22 rue Courmeaux. Architecte Jacques Rapin. Permis de construire en 1923.  Cet immeuble fait l’angle de la rue Courmeaux et de la rue Legendre. La façade arrière est visible depuis la rue du Petit Arsenal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le derrière de l’immeuble, depuis la rue du Petit Arsenal :