Rue du Temple

Immeuble de rapport et commerces situé au 25 rue du Temple. Architectes : Edmond Herbé et Maurice Deffaux. Permis de construire en 1922.

Au départ, il s’agit d’un projet conçu par Adolphe Prost.

Les mosaïques de Gentil et Bourdet sont d’une grande finesse.

 

dsc_3088-copie

 

dsc_3075-copie

 

dsc_3076-copie

 

dsc_3077-copie

 

dsc_3079-copie

 

dsc_3080-copie

 

dsc_3081-copie

 

dsc_3083-copie

 

dsc_3082-copie

 

dsc_3084-copie

 

dsc_3085-copie

 

dsc_3086-copie

 

dsc_3089-copie

 

dsc_3090-copie

dsc_3091-copie

 

dsc_3097-copie

 

dsc_3092-copie

 

dsc_3093-copie

 

dsc_3094-copie

 

dsc_3095-copie

 

dsc_3096-copie

 

dsc_3098-copie
dsc_3099-copie

 Immeuble Mr Boscher rue du Temple. Le permis de construire est délivré le 23 décembre 1922 au profit de Mr Boscher.

Le projet concernait la construction d’une partie commerciale et des logements sur la rue et d’une fromagerie côté cour. Il a été conçu par Adolphe Prost collaborateur d’Herbé Edmond à l’époque. Il est intéressant de comparer la finesse du travail des mosaïques de François Gentil est Alphonse Bourdet et de Berton (sculpteur) notamment celle des festons et guirlandes. A l’intérieur un vitrail éclaire la cage d’escalier. Les travaux furent menés par l’entrepreneur Huyghe. En 1933 on ajouta un bâtiment à usage de salle de machines pour installation frigorifique.

La partie de gauche est actuellement occupée par un bar et un restaurant et celle de droite par un magasin de matériel hi-fi et l’étude d’un commissaire-priseur. Entrepôt commercial, fromagerie Boscher, logements, magasin de commerce, écuries, garages, cour, magasin industriel.

Jean-Luc Jolivet

Intérieur de la cour :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Plans :

Immeuble Mr Boscher (24) Immeuble Mr Boscher (23) Immeuble Mr Boscher (20) Immeuble Mr Boscher (19)

A la fin du 19e siècle, un breton, Monsieur Joseph Boscher, né en 1862, vient s’installer à Reims. C’est ce qui se dit de bouche à oreille dans la famille Boscher. Au début, il possède un magasin sur la Place des Marchés (place du Forum) sur le cryptoportique, puis rue de Tambour.

Le permis de construire est délivré le 23 décembre 1922 au profit de Mr Boscher, rue du Temple.

Le projet concernait la construction d’une partie commerciale et des logements sur la rue et d’une fromagerie côté cour. Il a été conçu par Adolphe Prost collaborateur d’Herbé à l’époque. Il est intéressant de comparer la finesse du travail des mosaïques de Gentil et Bourdet et de ferronnerie (toutes deux d’influence Art Nouveau) par rapport à la sculpture plus grossière de Berton notamment celle des festons et guirlandes. A l’intérieur un vitrail éclaire la cage d’escalier. Les travaux furent menés par l’entrepreneur Huyghe. En 1933 on ajouta un bâtiment à usage de salle de machines pour installation frigorifique.

Architecte Herbé Edmond et Prost Adolphe, François Gentil (mosaïste) Alphonse Bourdet (mosaïste) Berton (sculpteur).

L’immeuble se situe sur des caves voûtées. Dans la cour, des écuries comportent 14 boxes et une poulinière. Par carrioles attelées de chevaux, la livraison de lait frais se répandit dans tout Reims.

Paul et Maurice, ses deux fils, sont mobilisés vers 1925 au moment du soulèvement dans le Rif au Maroc laissant ainsi leur père aux commandes. C’est ainsi qu’il s’associe avec Monsieur Le Foll. Monsieur Joseph Boscher décède en 1933, laissant à la postérité ce qu’il a entreprit. Ces deux fils revenus, pris aussi par le « virus laitier », se disent ainsi.

664_001 453_001 57 rue Andrieux Boscher Le Foll $_35