48 rue des Capucins

Cet immeuble est LE manifeste Art-Déco de l’architecture rémoise. 48 rue des Capucins. Architecte Léon Gloerfelt, permis de construire en 1927.

Sources : “Reims au Temps de l’Art Déco” d’Olivier Rigaud, Les éditions du Huitième Jour.

 

dsc_2614-ard

 

dsc_1960-ard

 

dsc_2610-ard

 

dsc_1962-ard

 

dsc_2611-ard

 

dsc_1958-ard

 

dsc_2612-ard

 

dsc_2613-ard

dsc_2828-ard

 

 

dsc_2831-ard

 

dsc_1959-ard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 thought on “48 rue des Capucins

  1. Au N° 48 de la rue des Capucins, reconstruction d’un immeuble de rapport en pierre. L’immeuble a servi d’agence à l’architecte Léon Gloerfelt. Il résume d’une façon admirable l’ambiguïté de l’Art-Déco entre tradition et modernité, naturalisme et géométrisme. Il obéit aux règles de composition issues de la tradition beaux-arts (travée centrale majeure et deux travées latérales de moindre importance ainsi qu’une décomposition verticale en soubassement, corps principal et couronnement). Mais au-delà de cette première approche, la lecture se complique; emploi d’éléments de décoration puisant sans le registre végétal (boutons de roses stylés) comme dans le registre abstrait (formes géométriques tracées à l’aide de cannelures en relief). Le travail de ferronnerie de Roze est tout à fait notable.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.